9.5.07

neocons e neonacionalistas


"...le nationalisme européen qui se développe se base en grande partie sur l’effort de tous pour le rayonnement économique de l’Etat où il s’applique. Un nationalisme qui peut, comme aux Etats-Unis, se voir soutenir par un peuple désinformé ou manipulé et qui n’est pas sans conséquences sur l’interprétation négative de certaines franges du peuple des pays du Sud qui voient dans ces puissances politiques du Nord l’ennemi à combattre et qui assument, en même temps et avec la même manipulation des esprits, une profonde fierté de certaines valeurs qui n’ont rien à envier aux pires nationalismes de la Seconde Guerre mondiale (d’où la notion de risques pour la démocratie dans le monde entier)." Texto integral no site do média cidadão AGORAVOX

1 comment:

xatoo said...

Cada vez temos mais razões para crer, para quem quer saber destas coisas, que Sarkozy, à imagem de Sócrates, é um fato de marca com um gajo bem-falante metido lá dentro