26.12.07

ELA, a única, a maior, a voz do amor jazzístico...


Lady in Satin, Lady Day, Eleanora, Billie Holiday (página em francês da wikipédia, porque mais completa)
« C'était Billie Holiday et ce n'était pas elle, elle avait maigri, elle avait vieilli, sur ses bras se rapprochaient les traces de piqûres. […] Elle chantait les yeux baissés, elle sautait un couplet. Elle se tenait au piano comme à un bastingage par une mer démontée. Les gens qui étaient là […] l'applaudirent fréquemment, ce qui lui fit jeter vers eux un regard à la fois ironique et apitoyé, un regard féroce en fait à son propre égard. » — Françoise Sagan, Avec mon meilleur souvenir, Gallimard, 1984

No comments: