30.4.06

em Lisboa, Internet gratuita para lutar contra a exclusão social

La commissaire européenne Viviane Reding pour l'accès gratuit à l'internet

LISBONNE (AFP) - 29/04/2006 19h30 - Le commissaire européen à la Société de l'information, Viviane Reding s'est prononcé en faveur de l'accès gratuit à l'internet pour combattre l'exclusion sociale, favoriser l'échange de connaissances et rapprocher les citoyens, samedi à Lisbonne.
"Nous devons unir nos efforts pour que l'internet devienne gratuit et qu'il devienne un outil de connaissance pour le plus grand nombre et de lutte contre l'exclusion sociale", a affirmé Mme Reding à l'issue du IVème Forum ministériel Union Européenne-Amérique Latine et Caraïbes sur la Société de l'information.
"L'Europe constitue une société ouverte, construite dans la diversité culturelle" où les nouvelles technologies permettent "de rapprocher les citoyens et les connaissances", a affirmé le commissaire dans son discours de clôture de la réunion.
Pour que cela soit possible "les outils doivent être bon marché et accessibles", a ajouté Mme Reding.
Le ministre portugais de la science et de la technologie, Mariano Gago, a pour sa part déclaré que l'internet "a été inventé pour démocratiser et faciliter la communication entre les personnes, favoriser la transparence de l'administration et réduire les divisions".
La déclaration finale du forum, qui sera soumise au sommet UE-Amérique Latine et Caraïbes des 11 et 12 mai à Vienne, souligne l'importance de l'internet dans la cohésion sociale et plaide pour le renforcement des liens des réseaux d'information de l'UE avec ceux de l'Amérique Latine.


fonte: AFP, TV5Monde (não traduzo, porque os jornais portugueses devem ter dado o devido relevo à visita de Mme Reding, e, para que os anglófonos compreendam que não devem inundar os seus blogues com textos em inglês sem os traduzir, posso enviar resumos traduzidos, basta pedir por e-mail)

5 comments:

maloud said...

Ao que julgo saber, em Portugal o acesso à Internet é caríssimo, para o nível médio de rendimentos, para já não falar do preço dos computadores.

Quanto ao texto em francês, sem tradução, é capaz de causar perplexidade a muito boa gente, que entretanto debita posts e posts em inglês, sem se preocupar em traduzi-los. Parte-se do princípio que todos devemos dominar bem o inglês. Era bom, mas não corresponde à realidade, mesmo das novas gerações.

e-konoklasta said...

Só para exemplo: em França, ou na Bélgica, tem-se banda larga, com acesso ilimitado, para todos, ricos ou pobres por metade do preço que aqui se pratica. Num dos países Baltas, o acesso é totalmente gratuito para todos.

hefastion said...

Uma vergonha completa o que se passa entre nós, com a PT à cabeça.

e-konoklasta said...

Maloud,
Un wiki est un site Web dynamique permettant à tout individu d'en modifier les pages à volonté. Il permet non seulement de communiquer et diffuser des informations rapidement (ce que faisait déjà Usenet), mais de structurer cette information pour permettre d'y naviguer commodément. Il réalise donc une synthèse des forums Usenet, des FAQ (FAQ : foire aux questions) dans le World Wide Web en une seule application intégrée (et hypertexte).


Signalisation Wiki Wiki à l'aéroport international d'HonoluluLe nom wiki vient du terme hawaiien wiki wiki, qui signifie « rapide » ou « informel ».

Le système Wiki a été inventé par Ward Cunningham en 1995.

Sommaire [masquer]
1 Non, ça ne peut pas marcher !
2 Évolution possible
3 Différences entre wikis et blogs
4 Voir aussi
5 Ressources de type wiki
5.1 Dictionnaires Wiki
5.2 Encyclopédies wiki
5.3 Annuaires wiki
5.4 Autres sites wiki
5.5 Logiciels de wiki (ou moteurs de wiki)
5.6 Communautés wiki
5.7 Sites de référence sur les wikis
5.7.1 En anglais



Non, ça ne peut pas marcher !
De nombreuses personnes jugent un tel système voué à l'échec, puisque n'importe quel vandale peut détruire une page ou répandre de fausses informations. Dans la pratique, ce genre de problème n'arrive pas très souvent : si les utilisateurs réguliers du site sont suffisamment nombreux, ils peuvent corriger ces interventions inopportunes dans un délai réduit à chaque fois qu'un vandale agit. En général, celui-ci abandonne en constatant que ses efforts sont voués à l'échec. S'il récidive, il peut aussi être identifié et se voir refuser l'accès au wiki.

En fait, le système permet plutôt d'améliorer la qualité des documents de manière particulièrement rapide : dès qu'une information est modifiée, les contributeurs réguliers qui s'intéressent à la page en question peuvent aller vérifier, et si besoin, corriger ou compléter l'information. La notion de producteur et de consommateur d'information tend à disparaître, en raison de la fluidité avec laquelle il est aisé de mettre en ligne ou modifier de l'information, consultée ultérieurement par d'autres.

À noter également qu'un Wiki est particulièrement intéressant pour effectuer un travail collaboratif dans un cadre donné : écoles, associations, entreprises... À ce titre, l'accès au Wiki peut donc être restreint, et les problèmes de "vandalisme", insignifiants.

Pour s'en protéger, tout système de wiki (ou blog partiellement ouvert) doit contenir une fonction de gestion d'historique, permettant d'annuler rapidement les tentatives de vandalisme, et de retrouver les contenus précédents. La gestion de tels historiques nécessite donc un espace de stockage et de sauvegarde nettement plus important qu'un blog classique, et donc une architecture logicielle et matérielle nettement plus complexe à mettre en œuvre.

L'avantage d'un Wiki, c'est que toute personne intéressée par l'article peut apporter son point de vue en modifiant le document d'origine....

Voir aussi : Wikipédia:Réponses aux objections habituelles.


Évolution possible
Maintenant, l'accès à un wiki se fait couramment par l'intermédiaire d'un navigateur Web classique. Une syntaxe spéciale permet de mettre en forme l'information des pages. Cette syntaxe est volontairement conçue pour être facilement assimilable.

On pourrait aisément imaginer un système permettant l'édition WYSIWYG des documents, nécessitant soit des modules additionnels à ajouter au navigateur web, soit des clients spécialisés (qui ne seraient alors probablement compatibles qu'avec certains wikis), soit, plus simplement, l'intégration de code dynamique (de type JavaScript/ECMAScript) dans les pages webs, permettant de modifier la présentation de l'information.

Cependant, l'importance de conserver un très grand nombre de visiteurs/contributeurs tend à favoriser l'accès par le moyen le plus standard possible, tant au niveau du logiciel client (navigateur web) que des fonctionnalités web utilisées sur le site wiki.

Le wiki peut aussi se démarquer en étant voué au forum de discussion, aux questions/réponses ainsi qu'à l'information interchangeable. Le wiki est un très bon moyen de s'exprimer, et de communiquer d'une façon claire et précise.


Différences entre wikis et blogs
Un wiki peut être vu comme un type particulier de blogue (ou weblog) car il en utilise souvent les mêmes technologies (d'ailleurs un logiciel wiki peut aussi servir à créer un blogue) et peut être consulté par les mêmes moyens. Cependant, la différence principale ne tient pas au logiciel employé mais au fait qu'un wiki est ouvert à la modification par ses visiteurs contrairement à la plupart des blogues qui restreignent la modification à son auteur ou un nombre limité de personnes autorisées.

Du fait de son ouverture, un wiki doit normalement utiliser un système de mise en page souvent nettement plus simple que sur certains systèmes de gestion de blogues privés (dont l'apprentissage peut être maîtrisé), afin d'en faciliter la modification et l'enrichissement par le plus grand nombre, directement depuis le navigateur du visiteur, et avec le minimum de connaissances techniques préalables. Il est donc possible pour tout visiteur de contribuer sur un wiki simplement en tapant le texte souhaité, sans autre outil nécessaire qu'un navigateur internet.

Aussi par définition, un wiki est nécessairement le fruit d'un travail collaboratif entre les visiteurs, sans qu'il soit forcément nécessaire que son créateur ou hébergeur en assure lui-même la maintenance (même s'il doit veiller à ce que le wiki ne s'écarte pas des sujets pour lesquels il a été créé).

Certains blogues utilisent une approche mixte, où une partie des pages peut être modifiée par les visiteurs de la même façon que sur un wiki totalement ouvert, l'autre restant soumise à la validation de l'auteur du blogue ou d'un nombre restreint d'utilisateurs autorisés. Mais le plus souvent ces modifications autorisées prennent la forme d'un forum en ligne permettant d'apporter des commentaires et réactions sur un article du blogue, avec des possibilités limitées voire inexistante de liaison avec d'autres articles. D'autre part, certains blogues nécessitent une approbation préalable par l'auteur du blogue ou par un utilisateur autorisé, avant la parution d'une contribution, au contraire d'un wiki ou la publication est quasiment immédiate.

Pour des raisons pratiques toutefois, presque tous les wikis adoptent cette approche mixte afin de garantir la conservation des éléments indispensables à son fonctionnement (tels que les éléments de navigation et d'édition d'articles, ou de gestion de leurs historiques, ou encore des feuilles de style et scripts destinés à la mise en page et à la présentation finale des articles), et permettre au créateur ou à l'hébergeur du wiki de plus ou moins le personnaliser d'une façon inaltérable par ses visiteurs. Wikipédia par exemple (dont le système de gestion de contenu est le logiciel Mediawiki) permet de réserver l'édition de certains articles ou modèles à certains utilisateurs autorisés, tout en y incluant des éléments modifiables par les visiteurs (et éventuellement réutilisables sur d'autres articles) au moyen de modèles.

maloud said...

Obrigada! Apesar de numerosos termos que me escapam, acho que captei o essencial. Uma das minhas filhas há dias tinha-me falado da Wikipédia, enquadrando-a.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...